« Quand les mots parlent : proverbes, maximes, dictons et jeux de mots yiddish, avec leurs équivalents de diverses origines »

Quand les mots parlent - couverture

Titre : Quand les mots parlent : proverbes, maximes, dictons et jeux de mots yiddish, avec leurs équivalents de diverses origines

Auteur : Gloria Finkielsztejn Milchberg

ISBN : 979-10-91238-13-7

Année : 2019

Nombre de pages : 863

Langue : français, yiddish

Dimensions : 24 × 16 cm

Prix : 35 €

Qui n’a pas cherché l’équivalent ou le sens d’un proverbe yiddish en français, et inversement ? Qui n’a pas souhaité avoir à sa disposition une expression idiomatique yiddish pour exprimer d’une façon imagée une situation, une réflexion, un sentiment ? Grâce au formidable travail de Gloria Finkielsztejn Milchberg, le public aura enfin à sa disposition un très riche recueil de proverbes et expressions idiomatiques yiddish.

« Imprimé chez Beresniak : Le XXe siècle entre les lignes »

Titre : Imprimé chez Beresniak : Le XXe siècle entre les lignes

Direction: Natalia Krynicka

Préface : Anne Goscinny

Contributeurs : Ariel Beresniak, Aymar du Chatenet, Nathalie Moine, Yitskhok Niborski

ISBN : 979-10-91238-14-4

Année : 2019

Nombre de pages : 164

Langue : français

Dimensions : 29 × 21 cm

Prix : 25 €

Continuer la lecture de « « Imprimé chez Beresniak : Le XXe siècle entre les lignes » »

« L’Anneau magique »

Titre : L’Anneau magique

Auteur : Mendele Moykher Sforim

Traduction : Batia Baum

Postface : Arnaud Bikard

ISBN : 979-10-91238-12-0

Année : 2019

Nombre de pages : 625

Langue : français

Dimensions : 20.5 × 12.5 cm

Prix : 25 €

La version électronique est disponible à la vente ici.

Dans l’Empire tsariste, quand on est juif, il est nécessaire d’espérer pour entreprendre, mais, heureusement, il n’est pas indispensable de réussir pour persévérer…

Hershele, le héros de ce grand roman d’apprentissage, naît parmi les pauvres de
Kabtsansk, bourgade imaginaire symbolisant les lieux où les Juifs sont contraints par le gouvernement tsariste à dépérir dans la misère et l’isolement. Tous sont passés maîtres dans l’art de formuler des souhaits. Beaucoup ne rêvent que de l’anneau magique qui permet de les réaliser. Les nouvelles idées propagées par les adeptes des Lumières juives, éducation, abandon des traditions obscurantistes, émancipation, apparaissent à certains comme la solution à tous les problèmes. Répondent-elles aux réalités de la vie juive dans l’Empire russe ou ne sont-elles qu’un nouvel anneau magique ? Hershele devra trouver sa voie pour briser le cercle des illusions sans perdre l’espoir. À travers son destin et celui de sa communauté, décrits avec un humour féroce et tendre, Mendele Moykher-Sforim (1836 – 1917) nous invite à une méditation sur le rôle de l’éducation et sur le pouvoir – magique ou diabolique ? – de l’espérance.

Achetez

« La Nuit sur le vieux marché : pièce en quatre actes, avec prologue et épilogue, en vers »

Titre : La Nuit sur le vieux marché : pièce en quatre actes, avec prologue et épilogue, en vers

La nuit sur le vieux marché - couverture

Auteur : Yitskhok-Leybush Peretz

Traduction : Batia Baum

Présentation : Yitskhok Niborski

ISBN : 979-10-91238-07-6

Année : 2016

Nombre de pages : 258 + xxvi

Langue : français, yiddish

Prix : 20 €

Dimensions : 22 × 14 cm

Ce « songe d’une nuit de fièvre », avec ses perplexités et son pessimisme, résonne avec force dans notre contemporanéité.

Peretz tissa son « songe d’une nuit de fièvre » il y a plus d’un siècle avec les fibres de la vie et de la culture juives de son temps. Mais les déceptions et les doutes qui le hantaient entrent en résonance d’une manière étrangement actuelle avec le pessimisme et la perplexité de la culture occidentale d’aujourd’hui. Tant en yiddish qu’en traduction française, La Nuit sur le vieux marché a de quoi nourrir notre réflexion sur les crises et les frayeurs qui nous frappent.

« Sholem-Aleykhem, l’écrivain des comédies humaines »

Sholem-Aleykhem - couvertures

Titre : Sholem-Aleykhem, l’écrivain des comédies humaines

Textes : Sharon Bar-Kochva, Akvile Grigoraviciute, Evelyne Grumberg, Tal Hever-Chybowski, Natalia Krynicka, Yitskhok Niborski

ISBN : 979-10-91238-06-9

Année : 2016

Nombre de pages : 20

Langue : français

Dimensions : 33 × 22 cm

Prix : 9 €

Catalogue de l’exposition qui s’est tenue du 14 avril 2016 au 30 novembre 2016 à la Maison de la culture yiddish, accompagné d’un essai de Yitskhok Niborski « Sholem-Aleykhem ou le rire philosophal ».

Par la puissance de son génie littéraire, où convergent une extraordinaire fécondité, un humour subtil et un amour tenace pour son peuple, Sholem-Aleykhem (1859–1916) a créé une oeuvre-monde, une comédie humaine yiddish en vingt volumes. Son précieux héritage ne se compose pas seulement d’une galerie de héros devenus classiques comme Menakhem-Mendl, Tevye le laitier ou Motl, le fils du chantre. Cet écrivain à la popularité jamais démentie est aussi l’inventeur d’un nouveau langage littéraire, d’un style et d’une conception du rire qui ont servi de modèle jusqu’à nos jours.

« Aquarium vert : brefs récits »

Titre : Aquarium vert : brefs récits

Auteur: Avrom Sutzkever

Traduction : Batia Baum

Postface : Heather Valencia

ISBN : 979-10-91238-02-1

Année : 2013

Nombre de pages : 164

Langue : français, yiddish

Dimensions : 22 × 21 cm

Prix : 19 €

Quinze récits, autant de visions fulgurantes, qui font voir la vie et la mort, la grâce et l’horreur, dans toute leur puissance.

Quand Avrom Sutzkever écrit Aquarium vert en 1953, la Catastrophe, même si elle demeure constamment en lui, appartient au passé. L’écrivain veut redonner aux disparus qui le hantent leur voix et leur présence. Ces quinze récits entre magie et réalisme font resurgir, stylisés, transfigurés, des personnages et des instants de vie dans ou hors le ghetto de Vilne ; la religieuse Ursula qui abrite Kopl le partisan, la grand-mère qui fuit avec sa petite-fille, des amoureux se parlant de jalousie d’une cheminée à l’autre, ou Bomke, qui cherche une vengeance… Par leur densité, leur puissance et leur poésie, ils accomplissent parfaitement la mission que s’est fixée l’écrivain : voir et faire voir la vie et la mort, l’horreur et la grâce, dans toute leur puissance.